Catégorie
Opéra

La Dame Blanche

Je réserve
Tarif
25€ à 55€ / Carte Opéra 20€ à 44€
En résumé

Opéra-comique en 3 actes

de François-Adrien Boieldieu

Livret d’Eugène Scribe d’après Walter Scott

 

Direction musicale : Fayçal Karoui

Chef de chant :  Nn

Mise en scène : Pauline Bureau

Scénographe : Emmanuelle Roy

Réalisateur costumes : Alice Touvet

Concepteur lumières : Nn

Vidéaste : Nathalie Chabrol

Magicien : Benoît Dattez

 

Georges Brown : Julien Dran

Anna : Mélissa Petit

Gaveston : Jean Luc Ballestra

Dickson : François Rougier

Jenny : Sophie Marin-Degor

Marguerite : Cécile Galois

Marc Irton : Edouard Portal

 

Orchestre de l’Opéra de Limoges

Chœur de l’Opéra de Limoges

(Dir. Arlinda Roux Majollari)

Description du spectacle

La Dame blanche connût un immense succès lors de sa création. Une œuvre majeure du genre qui enthousiasma Rossini, Wagner et Weber, et inspira même Hergé dans Le Crabe aux pinces d’or et Le Trésor de Rackham le Rouge.

Apparitions fantastiques et coups de théâtre…

Au XVIIIe siècle ; un manoir en écosse, en déshérence. Un fantôme, Anna, une orpheline adoptée par les Avenel et chargée de veiller sur les biens la famille. Un sous-lieutenant, George Brown, amoureux d’Anna, qui s’oppose aux visées mercantiles de Taveston…

Si dans la culture moderne, La Dame blanche est un fantôme plutôt funeste, cela n’a pas toujours été le cas. Dans les mythes pyrénéens, il est mention d’une Dame blanche dont la noble mission est de protéger un lieu ou un territoire. Dans l’opéra-comique de Boieldieu, de la même manière, le personnage de la Dame blanche est présent pour empêcher le vil Gaveston de s’emparer du château des Avenel.

La metteure en scène, Pauline Bureau, connue pour ses textes et mises en scène autour de faits ou phénomènes de société, lui valent souvent le qualificatif de « dramaturge du réel ». Ici, elle semble s’éloigner radicalement du contemporain pour plonger dans le « romantisme gothique » de La Dame blanche.

À l'affiche